Comment faire face aux allergies alimentaires ?

Pour faire face aux allergies alimentaires, la principale recommandation est l’éviction des aliments contenant les allergènes. Aujourd’hui, on ne peut pas encore espérer la désensibilisation. Même si les recherches sont encore en cours. Toutefois, comme pour les autres allergies, il existe des traitements naturels contre les allergies alimentaires qui soulagent les symptômes.

Allergies alimentaires : l’éviction

Guérir des allergies alimentaires demeure encore impossible. L’unique solution pratique est l’éviction. Cette méthode consiste à supprimer de l’alimentation la ou les substances incriminées après que l’allergologue ait détecté les allergènes provoquant les symptômes. Certains traitements naturels contre les allergies alimentaires visent à limiter la consommation des aliments allergisants pour réduire les symptômes. Pour d’autres patients, cela ne peut pas marcher. Il est à noter que l’éviction engendre parfois d’autres problèmes surtout quand il s’agit d’allergie croisée ou d’allergie aux œufs.

En tout cas, il est essentiel de lire attentivement les étiquettes des aliments préemballés. En cas de consommation d’aliments à l’extérieur, il ne faut surtout pas hésiter à demander les ingrédients employés pour réaliser le repas. S’abstenir est aussi une bonne alternative en cas de doute. En plus des conseils de l’allergologue, un avis en plus d’un diététicien sera plus rassurant.

Les traitements des symptômes de l’allergie alimentaire

Pour guérir des allergies alimentaires ou du moins pour soulager les symptômes, il faut prendre en considération les traitements systémiques ou locaux. Si l’éviction est considérée comme un traitement naturel contre les allergies alimentaires, la liste suivante regroupe des solutions pour la majorité des symptômes d’allergies :

  • Les antihistaminiques H1 : ils sont destinés à calmer les symptômes de l’urticaire, de la rhinite ou de la conjonctivite allergique. Ils sont prescrits par voie locale lorsque les symptômes légers
  • La diarrhée, les nausées et les vomissements sont des symptômes gastro-intestinaux. Pour les soulager, on peut prendre des antihistaminiques H1 antinauséeux ou des ralentisseurs du transit antisécrétoires/intestinal
  • Pour l’eczéma, l’hydratation de la peau est primordiale. Pour cela, on peut appliquer des crèmes hydratantes.
  • En cas d’asthme, le médecin décidera du traitement selon le cas.

Tous les symptômes  nécessitent une grande attention.  Quel que soit le degré de gravité, consulter un médecin pour contrôler l’évolution de l’allergie doit être une priorité. L’automédication est déconseillée  par les spécialistes.

En ce qui concerne le choc anaphylactique, un traitement doit être effectué en toute urgence. Ce symptôme peut surgir à tout moment quand on parle d’allergies alimentaires.