Comment reconnaître une allergie alimentaire ?

Après l’ingestion d’un aliment, les symptômes d’une allergie alimentaire peuvent apparaître rapidement. Dès que le système immunitaire détecte des allergènes, il produit des anticorps. Des réactions allergiques surviennent alors quelques minutes ou quelques heures après l’ingestion. Mais comment reconnaître une allergie alimentaire ?

Les symptômes d’une allergie alimentaire

Pour reconnaître une allergie alimentaire, on remarque des signes sur tout le corps, notamment :

  • La peau : dermatite ou urticaire, ils sont très fréquents quand il s’agit d’allergies alimentaires ;
  • Le système digestif : douleurs abdominales accompagnées de vomissements, diarrhée ;
  • L’arbre respiratoire : asthme, rhinites.

Il existe d’autres symptômes tels que : hypotonie généralisée, pâleur, léthargie. Les cas les plus redoutés sont la réaction généralisée qu’on appelle « choc anaphylactique »

Les symptômes chez l’enfant

Pour reconnaître une allergie alimentaire chez un enfant, on remarque souvent la dermatite atopique. Ce type d’eczéma affecte particulièrement les enfants. Ce premier signe s’associe par la suite à un asthme. Des troubles digestifs sont également visibles. Il n’est pas rare que les trois symptômes apparaissent en même temps.

Les symptômes chez l’adulte

Les symptômes d’une allergie alimentaire chez un adulte sont aussi variés que chez un enfant. Cependant, ils peuvent être beaucoup plus menaçants :

  • Le syndrome oral : c’est le symptôme le plus léger qui se caractérise par une sensation de démangeaison au niveau de la gencive, du pharynx ou au niveau du palais. L’asthme peut aussi s’y ajouter
  • La réaction cutanée : urticaire
  • Les chocs sévères :
  • Œdème de Quincke : gonflement du visage, difficultés à respirer, mal-être généralisé ;
  • L’œdème de Quincke peut évoluer en un choc anaphylactique. Le sujet aura alors des problèmes respiratoires et cardiaques. Il aura également des démangeaisons. Ce symptôme de la maladie alimentaire présente un risque mortel s’il n’est pas traité dans les plus brefs délais.

Le diagnostic d’une allergie alimentaire

Il n’est pas très difficile de reconnaître une allergie alimentaire car elle est reliée à différentes manifestations. Cependant, il ne faut pas ignorer le fait que les réactions allergiques sont gênantes et non-traitées, elles sont très dangereuses. Diagnostiquer leur cause devient donc une nécessité pour rétablir un confort permanent.

Le diagnostic consiste à se concentrer sur des éléments biologiques et chimiques :

  • Biologiques : tests sanguins (dosage des IgE)
  • Cliniques : enquête alimentaire, tests cutanés, interrogatoire ordonnés.

Les tests biologiques sont parfois longs et compliqués. La patience et la persévérance doivent être l’arme du patient.