Quelles solutions pour les allergies respiratoires ?

Les allergies respiratoires sont des vraies handicapes pour la vie quotidienne. Aujourd’hui, elles affectent une grande partie de la population en France. Certaines personnes allergiques ne sont pas conscientes de leur situation. Or, les allergies peuvent se compliquer et se transformer en asthme. Quelles sont donc les causes et les solutions pour les allergies respiratoires ?

Les causes des allergies respiratoires et leur identification

Les principales sources des allergies respiratoires sont les pollens. Les allergènes intérieurs sont également présents tels que : les acariens, les moisissures, les poils d’animaux, les plumes, les poussières de maison,…L’aggravation ou le déclenchement des allergies respiratoires provient également du tabac, de la pollution atmosphérique et du stress. Aussi, des défenses immunitaires défaillantes favorisent la vulnérabilité de l’organisme face aux allergènes. Il arrive également qu’un enfant puisse hériter de l’allergie de ses parents.

Avant de trouver des traitements contre les allergies respiratoires, consulter un médecin est obligatoire. Il identifiera la source de l’allergie et indiquera le traitement adéquat. Les véritables causes seront identifiées suite à un interrogatoire et des tests cutanés. Pour un enfant, il est conseillé d’attendre l’âge idéal (au moins 5 ans) avant de faire des tests chez un allergologue.

Les traitements possibles pour les allergies respiratoires

Les solutions pour les allergies respiratoires sont multiples. Dans la plupart des cas, elles sont procurées par  des spécialistes. Lorsque les symptômes persistent et s’aggravent, seule une visite chez un professionnel est à effectuer. Toutefois, des traitements contre les allergies respiratoires sont disponibles en réalisant des remèdes naturels. Si la désensibilisation est la solution la plus proposée, certains allergologues cherchent d’abord à équilibrer les allergies. Pour cela, ils prescrivent des antihistaminiques ou des corticoïdes oraux. La prévention principale contre les allergies respiratoires est le traitement de terrain. C’est-à-dire, renforcer l’immunité en réduisant la sensibilité aux allergènes. Comment faire ?

  • Les allergènes s’introduisent facilement lorsque l’étanchéité de la muqueuse intestinale est faible. Il faut donc la renforcer avec un apport en probiotiques. Ces derniers sont des bactéries qui servent de protection de la flore intestinale. Grâce à elles, l’écosystème intestinal retrouve son équilibre et la propagation des allergènes est également limitée ;
  • Le processus d’inflammation est limité par un apport suffisant en oméga-3. Ces acides aminés sont pourvus de propriétés anti-inflammatoires. L’une des plantes les plus riches en oméga-3 est le cassis. La graine de perilla contient également une forte teneur en oméga-3.
  • L’immunité requiert également des vitamines et des minéraux : zinc, cuivre, fer, vitamine D, etc.

Les solutions pour les allergies respiratoires sont effectives quand l’organisme possède suffisamment d’énergie pour contrer les allergènes.