Vis ma vie de revenante :She’s back from the grave

Oui ce fût long. Oui, il s’en est passé des choses. Non, je ne pourrais pas tout raconter d’un coup. Pourquoi ce silence ? La vie qui coule non pas comme un long fleuve tranquille chez moi. Mais plutôt comme un torrent de boue déchaînée qui emporte tout sur son passage.

Je vous épargne donc les récits fastidieux de toutes les maladies que m’ont fait mes charmants enfants. Et quand on sait que du mois de septembre au 24 décembre très exactement, nous avons vécu sans sécurité sociale moi et mes ganglions sur pattes, croyez-moi on attend la fin de l’hiver avec impatience. D’ailleurs je te le dis tout de suite femme entrepreneuse qui se fait radier, comme moi du jour au lendemain de la RSI, tu vas en baver pour te faire ré-inscrire toi et tes cinq enfants. Cinq enfants n’ayant pas le même nom de famille que toi. Et si t’a du vice comme moi ils n’ont même pas le même nom entre eux. Femme de mauvaise vie va! Puis franchement quelle idée d’avoir deux fois des jumeaux, tu ne simplifies pas la vie de l’ administration….En résumé, j’ai passé quatre mois à soigner des gastro, des otites, une pneumopathie, des angines……A courir et laisser mon fric en prise de sang, radio et médecin dont je suis devenue sans aucun doute la patiente préférée avec ma progéniture.(je vais lui suggérer la carte de consultation de fidélité)

Voilà pourquoi, je vous ai lâchement abandonné. Histoire de reprendre le rythme en douceur voici un petit : »Je me souviens, je me rappelle et en ce moment il se passe ça ! »

Mes grands vont avoir 20 ans en avril. Et je me souviens avec (rire jusqu’aux larmes dans les yeux) émotion du jour où je suis tombé sur le blog du grand. Fan de manga, il l’avait appelé » Dark knack ». Oui, son anglais n’était pas encore au point. Il croyait écrire « serpent « (snake) au lieu de ça son blog se nommait « la saucisse noire ». Ce qui est vachement moins flippant que « le serpent noir ». Évidemment en tant que vilaine mère, je n’ai pas pu m’empêcher de révéler cette erreur. Ce qui nous a valu quelques bons fous rires. Honte sur moi.

Actuellement, mon autre fils, passe son temps à déguiser en Princesse, robe à l’appui. D’ailleurs il dort en chemise de nuit. Je dois confesser que pour le moment la seule chose qui me dérange vraiment, c’est qu’il sorte toutes les robes de ses sœurs pour faire son choix. Et après qui c’est qui range ? En ce moment même, il dort en collant à rayure, t-shirt flash mc queen et jupe tutu de sa grande sœur. Sa notion de la classe est assez étonnante.

Je viens de nettoyer sous le canapé (oui, oui, oui soupir…….) et j’ai trouvé des cœurs dessinés sur le parquet. Je suis partagée entre l’émotion et les larmes de désespoirs. Un peu comme quand la princesse a écrit son prénom par terre et découverte me soutint mordicus que non c’était pas elle la responsable. Il est bien entendu que les jumeaux de 1 an et demi savent écrire et sans faute le prénom de leur sœur (alors que la plupart des adultes en font eux).
Alors, j’hésite à lui en parler.  Je pense qu’elle va encore les accuser. Ou comme elle n’a peur de rien elle va rejeter la faute sur les grands et là pris d’un doute affreux je vais être obligé de leur passer un test anti drogue des fois que ce soit bien eux.

Donc bientôt 20 ans, ce qui n’empêche pas de se perdre en voiture dans notre ville et de me téléphoner en me donnant pour seule indication ‘je suis devant le bureau de tabac ». Oui. Ok. Et dire qu’elle voulait faire plus de deux cents bornes ce week end avec une vieille voiture…J’imagine l’hypothétique conversation avec un dépanneur : « Vous êtes où ? Ben sur la route…… »

Et enfin, j’ai décidé de passer ma vie en Domyos. J’ai fais (moi) les soldes chez décathlon. Mais que suis-je donc devenue ? Où sont mes années Punk ?
Ah oui étouffées par un tas de couches nauséabondes !