Vis ma vie d’anti Bree

Vis ma vie d’anti Bree.
Jusqu’ici ce lundi était absolument normal. Levée péniblement. Croisée la plus grande dans la salle de bains :

Mais qu’est-ce que tu fais là ?
Ben je rentre me coucher .
Mais il est sept heures !
Ben oui
J’ai un proverbe pour chaque situation, en occurrence ici : Pas de café pas de prise de tête.
Mais pour mon malheur, j’ai ouvert ce blog. Jamais, jamais je n’aurais dû regarder. Soudain, je me suis sentie étouffé par tant de douceur. Une boule d’angoisse a grandit de mon ventre à la vue de ce monde parfait.

C’était donc vrai ?

Je veux dire, j’ai toujours su que j’avais une jumelle angélique. Oui, la blonde. Celle qui range tout. Qui s’habille en rose pastel. Qui a ses ongles fait. Celle qui fait des cupcakes parfaits pendant que moi je fais ça. Celle dont les enfants n’ont pas de mèches rebelles, pas de morve partout.
Celle dont les enfants blonds sont parfaitement propres même quand ils mangent du chocolat. Celle qui nage avec les dauphins (si si regardez bien le site je vous assure il existent des preuves partout. Autant d’angélisme m’a miné le moral……C’est donc moi la jumelle maléfique ?
La version dark de la sérial mother.

Quand mes enfants mangent du chocolat ça donne ça…… Ma fille de deux ans a toujours un doigt dans son nez. Son jumeau quand il mange une pomme crache la peau par terre. Dans la salle sinon ce n’est pas drôle. La princesse s’obstine à ne pas mettre de chaussettes dans ses baskets. Résultat une odeur de renard mort s’échappe de ses pieds. Il y a deux jours en revenant de l’école, elle hurlait dans la rue qu’elle sentait des poux dans son crane et que je ne les voyais pas.

Si vous venez à l’improviste chez moi, vous avez toutes les chances de trouver une de ses culottes par terre et je ne parle pas des chaussettes de leur père.
Heureusement l’inverse est peu probable, solitude extrême.

Mais cette femme existe t- elle vraiment ? Parce que moi, il y a des jours où je souffre de ce chaos permanent. En gros tous les 28 jours. Donc deux jours par mois jours, je trie les jouets. Attention pas par couleur. Non je me contente de prendre un bac et de faire un rassemblement grossier. Ah il faut que je dise aussi que chez nous on est spider friendly. On laisse les toiles d’araignée ça évite les mouches, c’est joli. Et puis j’aime beaucoup aussi son idée de bocal à pince à linges. Grâce à mes enfants, elles sont toutes dans le jardin. Enfin dans la terre.

Hier matin tandis que j’habillais sa sœur, mon fils lui a vider ses bacs à rangement. Je vous laisse admirer les travail.

Mais en fait il se peut que les enfants de cette femme n’ai même pas le droit de déballer leurs jouets.

Maman je veux jouer
Non mon ange, ce n’est pas bien. Admire cet emballage si parfait.

Et je finirais par ce constat édifiant : mon fils de presque 20 ans ne sait pas prendre un ticket de train à la borne SNCF. Je suppose que les siens sont déjà émancipés et commande des sushis pour le dîner. Apporte un café avec une fleur à leur mère avec un sourire niais.
J’en déduis que dans une vie antérieure, je n’étais qu’une horrible psychotique usant mes esclaves à la tache pour une poussière qui traîne et que du coup j’expie dans cette vie!

Bon je vous laisse j’ai un bac de chaussette célibataire à trier.

Les types de pharmacie de garde
Quels sont les bienfaits de l’Aloe Vera pour la peau ?